La sophrologie et l'addiction au portable

Mis à jour : mars 5



Vous vérifiez constamment le niveau de votre batterie ?

Vous passez des nuits sur internet?

Vous ne pouvez vous endormir sans consulter les réseaux sociaux?


Si vous êtes touché par une addiction au téléphone portable, la sophrologie peut vous aider;



Les personnes dépendantes ont besoin d'avoir leur téléphone près de soi en permanence, dans leurs mains et proche de leur lit.

L'objet devient une extension de leur propre corps et représente un véritable « doudou » les rassurant.

Ne jamais faire de coupure tend à favoriser le stress et l'angoisse mais cette addiction peut conduire à un repli sur soi, voire même pour certaines personnes prédisposées à une forme d'autisme avec une rupture avec l'extérieur et une perte de convivialité,


Les lycéens passent aussi beaucoup de temps sur leur mobile : un tiers y consacre entre 4 et 8 heures par jour. « Ils sont déjà beaucoup plus dépendants que leurs aînés », souligne Jules Russick. « On peut penser que le phénomène d’addiction va être encore plus prononcé que sur la population précédente ». Les jeunes se disent pourtant conscients de l’impact négatif du smartphone : ils sont 56 % à penser que cette consommation affecte leur concentration, 50 % leur qualité de sommeil et 45 % leurs relations sociales.


La sophrologie peut amener, en douceur, à gagner en bien-être, tout en se déprogrammant de ses comportement compulsifs.



Sandra Checroun - Sophrologue certifiée RNCP

Séance collective en entreprise

Séance individuelle au cabinet (à Boulogne-Billancourt et à Montrouge)

La sophrologie ne se substitut pas à un traitement médical

Prenez rendez-vous sur Doctolib.fr