Préparation mentale pour vaincre la peur de gagner

Mis à jour : mars 5


Avoir peur de gagner, cela peut vous paraître étrange et paradoxal. En réalité, ce terme utilisé par de nombreux spécialistes en préparation mentale est trompeur.



La peur de gagner correspond au moment où le sportif doit conclure le match et qu’il est soudain submergé par l’évènement.

Cette notion est principalement utilisée pour des sports où la fin de la partie n’est pas déterminée par un temps défini, mais par un score à atteindre. Aussi, quand le sportif mène au score et qu’il doit conclure la rencontre, il peut être pris par l’enjeu et ne pas arriver à conclure.


Cette peur de gagner peut véritablement faire basculer un match ou une compétition.

Pour gérer cette peur, la seule solution consiste à renforcer son mental afin d’être plus solide au moment de conclure et de ne pas céder à la pression.

La préparation mentale pour vaincre la peur de gagner


Cette peur provient entièrement du mental. La seule solution est donc de travailler son mental pour le renforcer et savoir gérer cette peur.


Ce travail peut être difficile à réaliser soi-même.

Le rôle du sophrologue, lorsque la peur de gagner revient trop fréquemment, est de nous aider à renforcer notre mental.

Il utilise diverses techniques empruntées à la relaxation, et à la visualisation positive pour nous permettre de mieux contrôler nos émotions.

Le sophrologue nous apprend à garder notre calme, quelle que soit la situation du match ou de la compétition, et à toujours rester motivé, confiant et lucide.


Nos conseils contre la peur de réussir


Quand cette peur devient trop gênante, la sophrologie vous aidera à franchir un nouveau cap.

Un solide mental vous permet de ne jamais abandonner, de toujours croire en vos chances et de jouer à fond jusqu’à la fin de la rencontre.

Pour éviter la peur de gagner, le mieux est de rester dans votre bulle en éclipsant toutes les pensées extérieures au match.

Il faut essayer de continuer à jouer normalement, en prenant les mêmes risques que depuis le début du match sans brider notre façon de jouer.

Le plus souvent, dans un sport, il faut toujours essayer d’être relâché, c’est-à-dire ne pas retenir son jeu, tout en restant bien concentré pour ne pas tomber dans une forme de nonchalance.

L’expérience est aussi une solution permettant de vaincre la peur de gagner. En découvrant une compétition ou un adversaire réputé, on peut être submergé par l’enjeu. Puis, au fur et à mesure des matchs, l’expérience nous forge un mental plus solide et elle nous permet de franchir à chaque fois un nouveau palier.

Nombreux sont les grands sportifs professionnels à avoir perdu leurs premiers grands matchs à cause de la peur de gagner, et qui désormais, grâce à leur expérience, savent mieux gérer cette situation.



Sandra Checroun - Sophrologue certifiée RNCP

Séance collective en entreprise

Séance individuelle au cabinet (à Boulogne-Billancourt et à Montrouge)

La sophrologie ne se substitut pas à un traitement médical

Prenez rendez-vous sur Doctolib.fr