Octobre Rose : la sophrologie en complément des traitements

Mis à jour : mars 5

Le cancer affecte toute la sphère vitale : les relations amicales, professionnelles, familiales.


Son impact a également des conséquences personnelles aussi bien physiquement, en raison des traitements ou encore des opérations chirurgicales, que mentalement en malmenant les émotions et remettant en cause l’avenir.



Or le cancer est bien une épreuve de vie et non un parcours de mort. Si l’on meurt aujourd’hui du cancer, on en ressort également vivant.


Et c’est bien dans cette dynamique positive que s’inscrit la sophrologie.



Pour mieux vivre son traitement médical, la sophrologie permet de se défaire de toutes les peurs et angoisses liées à la maladie.


Les exercices de relaxation physique permettent d’avoir les moyens de gérer les douleurs et ainsi retrouver sa vitalité.

A travers les exercices de relaxation mentale, il est possible de prendre du recul et de développer sa capacité naturelle de rétablissement.


La sophrologie replacent les femmes dans une énergie active de guérison en favorisant le traitement médicale. Le dynamisme mentale contribue au rétablissement physique. Il  ne faut pas sous estimer sa portée et au contraire en faire un allié pour continuer le cours de sa vie.


Sandra Checroun - Sophrologue certifiée RNCP

Séance collective en entreprise

Séance individuelle au cabinet (à Boulogne -Billancourt et à Montrouge)

La sophrologie ne se substitut pas à un traitement médical

Prenez rendez-vous sur Doctolib.fr