Cultiver la pensée positive avec la sophrologie

Mis à jour : mars 5

La sophrologie s'avère un allié de choix pour lutter contre l'anxiété, la dépréssion ou pour apprendre à mieux gérer ses émotions.

En arrêtant de me juger tout le temps, et surtout de façon négative, et au contraire en cultivant les pensées positives.

Si je pense "je suis nul/bête/moche", cette pensée trouve un écho dans le cerveau, qui répand dans tout le corps, ce qui génère de l'anxiété ou de la déprime...


Mais tout cela peut changer.

Vous n’allez pas devenir un « maître du positif » du jour au lendemain, ce serait trop facile. Il y a par contre un processus, une sorte de méthodologie à suivre qui peut vous permettre de devenir positif petit à petit, et de le rester.



« Nous sommes ce que nous pensons.

Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées.

Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde »

Bouddha







La positivité est un peu comme un muscle.

Si vous ne l’entraînez pas, il va logiquement rester faible. Au contraire, si vous l’entraînez et que vous l’exercez régulièrement, ce « muscle va se renforcer » et votre aptitude à être positif et à penser plus positivement va s’accroître.



La positivité, c’est un peu comme planter des graines.


Semez-en le plus possible (une graine= une pensée positive), et vous récolterez les fruits plus tard. Mais vous récolterez seulement si vous arrosez votre positivité souvent et suffisamment ;)



Sandra Checroun - Sophrologue certifiée RNCP

Séance collective en entreprise

Séance individuelle au cabinet (à Boulogne -Billancourt et à Montrouge)

La sophrologie ne se substitut pas à un traitement médical

Prenez rendez-vous sur Doctolib.fr